Oxfam-NOVIB

La vision d’Oxfam au Mali pour la bonne gouvernance consiste à assurer aux citoyens, en particulier les femmes, les hommes et les jeunes vivant dans des situations de pauvreté, d’exercer leur droit à l’information et à la participation aux prises de décisions affectant leurs vies. Au Mali, le gouvernement et les bailleurs de fonds ont reconnu l’importance de la bonne gouvernance, mais trop souvent cela se limite à l’édification de l’Etat et au rétablissement des institutions étatiques. Notre objectif est de soutenir les organisations de la société civile malienne pour placer les citoyens au cœur de la bonne gouvernance, en augmentant leur capacité à tenir le gouvernement malien et les autres décideurs redevables de leurs actes et en impliquant directement les femmes et les jeunes dans les processus de prise de décisions.

Le gouvernement malien modernise sa gestion des fonds publics et entreprend des réformes fiscales, ce qui crée un certain « momentum » pour ce programme. Les bailleurs de fonds fournissant de l’appui budgétaire, général ou sectoriel, déplorent les faiblesses au niveau du contrôle formel et informel de la mise en œuvre des budgets et sont très ouverts aux initiatives de contrôle citoyen de la gestion des fonds publics.

La pertinence de la thématique de la transparence dans la gestion des fonds publics à travers une justice fiscale et équitable pour le développement au Mali est indéniable. C’est pour cette raison que cette problématique figure aussi dans la stratégie Oxfam pour le pays en général et dans la stratégie gouvernance 2014/2017 en particulier, et il y a un fort croisement entre les objectifs du programme proposé par le Consortium et les objectifs politiques d’Oxfam pour le Mali.

Kayes Koulikoro Sikasso Segou Mopti Gao Tombouctou Kidal Bamako