Gestion des conflits

Le thème programmatique 3 «Promotion des mécanismes de résolution des conflits et de gestion du foncier et des ressources naturelles» va permettre la mise au-devant de l’opinion des succès de conciliation et de réconciliation publicisés par les médias locaux. Ces succès intéresseront les protagonistes impliqués dans d’autres conflits avec l’espoir de trouver une nouvelle approche de gestion de conflits (ou une ancienne délaissée) qui fonctionne. La réduction des conflits et une gestion plus durable de ressources naturelles engendrées par le Programme vont contribuer à la redynamisation de la confiance intercommunautaire, à la culture de paix et la clash royale free gems no human verification cohésion sociale dans les zones d’intervention qui auront nécessairement des effets multiplicateurs dans les autres communes car l’activité pastorale implique par essence plus d’une commune.

Il est également à envisager que les approches utilisés par le Programme GLR soient utilisés par d’autres Programmes et Projets des mêmes zones d’interventions produisant encore davantage d’effets multiplicateurs.

1 Comment

  1. La gestion d’un conflit à mon humble avis consiste à faire en sorte qu’il n’y a pas de mort d’hommes. L’intervention des armées françaises et tchadiennes prouvent que nous ne sommes plus au niveau des conflits, mais de la guerre.

Comments are closed.

Kayes Koulikoro Sikasso Segou Mopti Gao Tombouctou Kidal Bamako